Tour Bismarck

La tour Bismarck de Metz

Partager l'article :

Les tours Bismarck sont des monuments Allemand érigés pour honorer le chancelier impérial Otto von Bismarck (1815 – 1898).

Il y a eu environ 240 tours de construite dans l’Empire Allemand et ses colonies dont seulement 3 sur le territoire Français actuel.

Le modèle Götterdämmerung

Les tours ont été construites en partie grâce à des donations de citoyens Allemands et avait pour but d’être construite dans le modèle ‘Götterdämmerung’ (Crépuscule de Dieu). Leurs bols à feu devaient être allumés à des jours fixes pour honorer l’ex-chancelier Bismarck pour se souvenir de son accomplissement par l’unification de l’Allemagne de 1871. Le but était d’illuminer l’ensemble du Reich allemand afin d’avoir une vue large d’une tour flambée à d’autres tours de Bismarck flamboyées.

En réalité seulement 47 tours ont été construites dans le modèle ‘Götterdämmerung’, le reste des tours ont été érigées sur d’autres plans, dans de nombreux cas similaires au modèle standard, dans d’autres cas avec de grandes différences.

L’une des dernières tours Bismarck en France

Celle en photo a été bâti dans le modèle ‘Götterdämmerung’ au début des années 1900 sur la butte Charles Quint du Mont Saint Quentin en Moselle.

Elle avait été construite pour être vue depuis l’esplanade de la ville de Metz mais ce n’est plus le cas aujourd’hui car elle est laissé à l’abandon au milieu d’orties et de ronces. Malheureusement la terrasse n’est plus accessible car la porte a été muré depuis de nombreuses années.

Lorsque l’Alsace Moselle sont redevenu Française au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, la tour Bismarck de Morhange fût détruite et celle-ci criblé de balle.

Aujourd’hui il reste environ 173 tours encore debout et plus que 2 en France.

Partager l'article :

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *